En phase de création ou démarrant tout juste son activité, l'entrepreneur doit essayer de se soucier de tout. Si l'on fait abstraction de la sphère personnelle (vie privée, familiale - qui n'est pourtant pas à négliger), la partie professionnelle recouvre l'activité elle-même, puis tout ce qu'il y a autour. C'est ce dernier point le plus générateur de stress, puisqu'il s'agit en général de tâches que l'entrepreneur ne maîtrise pas, faute de compétences, de temps pour apprendre ou faute de motivation.

Diriger une entreprise, fût-elle "en nom propre", requiert ainsi des aptitudes commerciales, administratives, des bases en comptabilité, en informatique, un certain sens de la communication, etc, le tout bien orchestré via une bonne organisation. 

De plus en plus de prestataires et d'entreprises proposent de délester l'entrepreneur d'un certain nombre de ces tâches, et il est aujourd'hui facile de trouver une secrétaire indépendante auprès de qui déléguer accueil téléphonique ou rédaction de documents, tout comme il est aisé de faire appel à une agence pour réaliser sa communication.

Reste que l'outil informatique fournit aujourd'hui un grand nombre de logiciels pouvant soulager certaines activités, notamment en terme d'organisation et de gestion, depuis l'agenda partagé entre collaborateurs et mis à jour en temps réel par ordinateur ou smartphone, à l'outil de gestion commerciale, en passant par les inévitables logiciels bureautiques et autres logiciels de gestion de projet.

L'informatique peut donc accompagner efficacement le créateur dans les tâches quotidiennes aussi bien que dans ses prises de décision (au travers de ses tableaux de bords et d'outils statistiques). C'est donc un outil et un support prenant de plus en plus d'importance dans la vie de l'entreprise, d'autant plus que l'ordinateur permet également d'utiliser ses services pour un usage privé. Pour les PME/TPE, c'est bien souvent le pivot central de l'activité, et cela l'est encore plus pour les professions libérales qui peuvent être amenées à tout gérer sur l'ordinateur. Mobilité oblige, pour une grande majorité, l'outil informatique réside dans un ordinateur portable.

La sauvegarde des données informatiques est un enjeu de taille pour la pérennité de l'entreprise. Qu'il s'agisse de synchroniser les contacts de son téléphone portable avec son ordinateur, ou de procéder de manière régulière à des sauvegardes des données de son disque dur, le but est le même : ne pas se retrouver bloqué en cas de panne ou de vol. Or, plus l'entreprise stocke, créée et transforme de données numériques, plus elle prend de risques si aucune stratégie de sauvegarde n'est mise en place.

Si une partie de l'activité dépend de l'informatique, ou encore plus si l'activité elle-même repose sur l'outil informatique, l'entrepreneur ne doit ni ignorer ni minimiser les risques encourus suite à une disparition totale ou partielle des données de son entreprise.

ARX One est une société disposant d'une agence en agglomération Nantaise (l'autre étant à Lyon), et dont l'activité repose sur l'accompagnement des besoins des professionnels en matière de sauvegarde de données informatiques. Son logiciel phare, Oz One, s'adapte à tous les types de besoins au travers de plusieurs offres (sauvegarde centralisée, externalisée, intégrale) pouvant être elles-même complétées par des services à la carte. Sauvegarder ses données soi-même, à distance via le logiciel et de façon totalement sécurisée est maintenant à la portée de tous. Cela ne vaut-il pas la peine de s'y intéresser ?

http://www.arxone.com/fr